verres progressifs

Comment s’habituer aux verres progressifs ?

Vers 40-45 ans, l’accommodation commence à devenir plus difficile, ce qui explique que vous forciez pour voir de près, et que vous allongiez les bras pour lire. Pas d’inquiétude, c’est une évolution tout à fait normale. Vous êtes sans doute concernés par la presbytie. Ce trouble de la vision peut être facilement corrigé avec les verres progressifs. Mais vous appréhendez, et c’est normal, on entend tout et son contraire concernant l’adaptation aux verres progressifs. Rassurez-vous, nous allons tout vous expliquer que vous ne voyiez plus flou! Qu’est-ce que la presbytie? Ce trouble de la vision commence à apparaître vers 40-45 ans et se caractérise par certains signes, comme des difficultés à faire la mise au point pour lire, une vision un peu plus floue de près, des yeux qui se fatiguent… Tous ces signes sont directement liés au vieillissement de l’œil et du cristallin, qui accommode moins bien et moins fort. La presbytie évolue jusqu’à environ 65-70 ans, avec une perte visuelle progressive, la correction ou addition va alors passer de +0.50 à +3.50 dioptries. Le rôle des verres progressifs est de corriger ce trouble visuel, sans pénaliser la vision de loin. Comment choisir ses lunettes progressives ? Tout d’abord, … Voir la suite